1. Paroisse

Église orthodoxe. Liège

Перейти на русскую страницу

L’Église Orthodoxe à Liège existe presque depuis le début du XXème siècle. C’est une paroisse des Saints Alexandre Nevsky et Séraphin de Sarov qui se trouve dans la ville de Liège (Belgique) dans le quartier tranquille du Laveu proche de la Gare centrale des « Guillemins ».

Les portes de l’église sont ouvertes à tout qui cherche Dieu et s’intéresse à la profondeur de l’Orthodoxie.

Sont régulièrement célébrés à l’église des offices religieux en slavon liturgique et en français, ainsi que les sacrements du Baptême et du Mariage, et sur demande : Office des morts, obsèques, action de grâces, rappel des défunts durant la Liturgie. Aussi, si besoin est : bénédiction du logis, de la voiture ou autre.


La célébration

Les offices ont d’habitude lieu:

Le samedi soir – des Vigiles à 18h.

Le dimanche matin – la Liturgie à 10h.

La veille du jour d’une grande fête – des Vigiles à 18h.

Le jour même d’une grande fête -la Liturgie à 10h.

Parfois les pannychida (la commémoration des morts) sont accomplies selon l’horaire annuel.

Pendant la période du Grand Carême les offices sont célébrés selon leur horaire spécial avec la Liturgie des Dons Présanictifiés le mercredi soir à 18h.


Le calendrier liturgique

Notre paroisse suit le calendrier Julien (l’ancien style).

L’horaire des offices vous pouvez consulter ici:


Fondation Églises ouvertes

Notre paroisse est également membre de la Fondation des Églises ouvertes. Toutes les années les portes de notre église – ainsi que de tous les autres paroisses chrétiennes de Liège – sont ouvertes deux jours pendant le mois de juin pour ceux qui s’intéressent à l’Orthodoxie.

 

 


Clergé de l’église

Recteur

Higoumène Guy (Fontaine).  Consacré prêtre en 2001 par Son Excellence l’archevêque Serge (Konovalov) et nommé prêtre officiant à Liège, à l’église des Saints Alexandre Nevsky et Séraphin de Sarov

Devient recteur en 2003.

De 2003 à 2017 est nommé Doyen pour la Belgique et le Nord-Est de la France.

En 2012, ouvre une chapelle à Banneux (voir ici).

En décembre 2018 de la part d’archevêque Jean (Renneteau) il a reçu  la dignité d’higoumène.

Contacts:

 0475/47.74.01
 pereguy.fontaine@gmail.com


Prêtre-officiant


Prêtre Alexandre Galaka
. Consacré en 2012 par Son Excellence l’Archevêque Gabriel (De Vylder) et nommé prêtre-officiant à Liège, à l’église des Saints Alexandre Nevsky et Séraphin de Sarov.

Depuis 2009, enseigne à l’Institut de Théologie Saint-Serge à Paris, la « Pratique liturgique » et est responsable  de la section « Études par correspondance pour étudiants russophones » (voir le site: http://saint-serge-russe.com)

Contacts:

0476/02.01.45 (il y a aussi WatsApp)

 alexandre.galaka@gmail.com

 


Conseil paroissial

Le conseil paroissial est l’organe exécutif de la gestion interne de la paroisse. En font partie le clergé, les personnes au service de l’église, ainsi que des laïcs. Ceux-ci sont élus pour 3 ans lors de l’Assemblée Générale annuelle des paroissiens.

Liste des membres 2018-19 :

  • Higoumène Guy (Fontaine).
  • Prêtre Alexandre Galaka.
  • Lecteur Jean-Baptiste Bonhomme.
  • Chef de chœur Nadejda Galaka.
  • Starosta  Igor Prokopiev.
  • Secrétaire Hélène Bekish-Boklevsky.
  • Trésorier Gleb Stroykov.
  • Lidia Alöchina.
  • Larissa Morozov.
  • David Bonet.

Devenir membre de la paroisse

Nous avons dans notre paroisse, une liste officielle de membres affiliés. Cette liste n’a foncièrement qu’une importance administrative, puisque tout croyant orthodoxe se trouve être spirituellement membre de l’Église Orthodoxe.

Cependant, suivant les statuts administratifs de la paroisse, seuls les membres officiels ont droit de vote, à l’Assemblée Générale annuelle des paroissiens.

Selon les règles le paroissien désirant s’affilier doit être, chrétien, majeur, baptisé en Orthodoxie, suivre régulièrement les offices dans cette église, s’y confesser et y communier,  et verser une cotisation annuelle au montant personnalisé, à titre de don. Il faut remplir un formulaire à l’inscription, qui doit être présenté et approuvé par le Recteur.

Si vous désirez devenir membre à part entière de notre paroisse, adressez-vous à l’un des prêtres de notre paroisse pour recevoir le formulaire à remplir.


L’Histoire de la paroisse

Avec ses clochetons à bulbes bleus, elle est désormais inscrite dans le paysage de ce quartier de Liège, voisin de la gare de Guillemins, au pied de la colline de Cointe, de la rue du Laveu. C’est, sans conteste, un élément – particulier sans doute – qui fait partie intégrante du patrimoine immobilier de la ville et est un témoin de la vie d’une communauté qui a vu passer plusieurs générations de migrants avant de s’ouvrir sur le monde alentour.

Père Vladimir Federoff

Des Russes, il y en a eu à Liège dès la fin du XIXe siècle, en majorité des étudiants qui faisaient leurs études à l’université de la ville. On en trouve trace d’ailleurs dans la biographie de Georges Simenon lorsqu’il évoque les locataires de sa mère dans les maisons d’Outremeuse. Au départ, il ne s’y trouvait pas d’église orthodoxe, mais le prêtre de l’église Saint Nicolas le Thaumaturge, de l’ambassade russe à Bruxelles, y venait une fois par mois.

La première église russe à Liège fut établie par le père Vladimir Fedorov, au sein d’un orphelinat fondé par la dame bienfaitrice KOUZMINA-KAROVAÏEVA, qui avait trouvé refuge dans les locaux du Vertbois (aujourd’hui bâtiments de la Région Wallonne) dans les années 1920 après son expulsion d’Istanbul et grâce à l’intervention du Cardinal Mercier dont on connaissait l’ouverture vers les autres religions chrétiennes.En 1926, l’orphelinat quitte la ville pour Bruxelles et l’on nomme à Liège le père Dimitri TROÏTSKI pour s’occuper de la paroisse.

Chapelle catholique

Son premier souci est de rechercher un nouveau local pour l’église, qui est d’abord installée dans un appartement, puis dans une ancienne chapelle catholique … dont les Allemands avaient fait une étable pendant la Première Guerre mondiale. Considérant que la chapelle avait été profanée, les catholiques avaient décidé de la céder à la ville qui l’avait mise à disposition d’une société musicale qui y tenait ses cours et ses répétitions. Laquelle permit d’y célébrer la liturgie deux fois par mois. Mais la chapelle était beaucoup trop grande et sans agrément. Il fallait à chaque fois replacer les icônes – car il n ‘y avait naturellement pas d’iconostase – et cacher les vases sacrés après le service dans un petit cagibi sous l’escalier. Il était donc indispensable de trouver d’urgence un nouveau local, ce que parvint à faire le père Valent ROMENSKY, sorti de l’institut théologique et nommé, lui, recteur de la paroisse en 1931.  Avec l’aide des paroissiens – la ville comptait déjà plus de cent familles russes – il réussit à obtenir de la municipalité un nouveau local. C’était un bâtiment dépendant d’un des musées de la ville, dans lequel on aménagea en l’espace d’un an et demi une « charmante petite église » , selon le mot de Mgr. Euloge, consacrée à saint Alexandre Nevski et saint Séraphin de Sarov. On y établit une iconostase dont les icônes ont été « écrites » par les membres de la société « Icône ».

Ancienne paroisse

Le 16 décembre 1944, une bombe volante allemande tomba sur l’église, elle fut entièrement détruite à l’exception de l’iconostase. Cet événement laisse le souvenir d’un véritable miracle au sein de la communauté : en effet, peu de temps avant la célébration prévue ce jour-là, le prêtre fut pris d’un malaise et annula donc l’office qui aurait du avoir lieu au moment précis où le V1 est tombé. Il fallait donc trouver un nouveau lieu de culte mais, cette fois, le père Valent voulut construire du neuf ! Sur le terrain, acheté rue du Laveu, une ancienne remise accueillit

Décombres après bombardement

dans un premier temps les offices tandis que se préparait la construction de l’église.On commença à recueillir les fonds pour sa construction en 1948. Parmi les donateurs se sont trouvés beaucoup de Belges, catholiques ou protestants, et une somme importante fut même donnée par la reine de Belgique, Elisabeth.

Le chœur que dirigeait l’ingénieur Nicolas  ZIGANKOFF donna des concerts (dont un fameux en 1950 au Conservatoire de Liège avec le Quatuor vocal de Saint-Pëtersbourg). « Achetez les coupoles de notre église » demanda un jour à ses paroissiens le père ROMENSKY, car il manquait d’argent pour les édifier, alors que le cuivre était déjà offert par les Belges. « L’infatigable » père ROMENSKY pensait préférable de dépenser l’argent pour les coupoles plutôt que pour les monuments du cimetière, car « les monuments funéraires se détruisent vite ».Il avait aussi son

Père Valent Romensky

idée sur la construction idée qui inspira un premier projet de l’architecte Evertz, mais l’église fut finalement bâtie sur les plans de l’architecte IZTSELENOV.  Né à Irkoutsk en Sibérie, celui-ci fut élève à l’Ecole des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Il s’était fait remarquer en Russie, en 1914, lorsque, pour célébrer les 300 ans de règne de la famille Romanov, fut construite une église flottante dont il avait conçu le projet: tirée par un remorqueur, elle devait naviguer sur les rivières du nord de la Russie en accostant près des villages pour la célébration de services. Exilé en France à partir de 1920, il fut, entre autres, l’un des constructeurs de la Tour Maine-Montparnasse. IZTSELENOV faisait aussi partie de l’association  « Icône » qui n’accueillait pas seulement les peintres mais aussi les architectes.

L’église est construite dans le style des églises de Novgorod, c’est-à-dire cubique avec cinq coupoles en forme de bulbe et peintes en bleu. Une sixième coupole est située au-dessus de l’entrée principale qui s’élève en formant un clocher. Celle-ci se trouvant du côté de la cour, on ne la voit pas de la rue.  Les fondations de l’église furent l’œuvre des mineurs russes, et toute la colonie prit part, pendant plusieurs mois, à sa construction. Pour la plupart des Russes déportés d’Allemagne et vivant dans des baraques près des mines, l’église était la seule consolation spirituelle. C’était aussi un lieu de rendez-vous, une sorte de centre culturel avec son enseignement, sa bibliothèque.

Paroisse orthodoxe à Liège

Comme celle qui l’avait précédée, la nouvelle église fut dédiée à saint Alexandre Nevski et à saint Séraphin de Sarov, et consacrée en 1953 par Mgr Sylvestre, évêque de Nice, le 12 septembre, jour de la saint Alexandre Nevski. Fondée par les premiers émigrés, ceux de la Révolution d’Octobre, l’église a ainsi vu se succéder les vagues de migrations : des personnes déplacées par la seconde guerre mondiale aux demandeurs d’asile d’aujourd’hui.Mais la paroisse a aussi pris ses racines dans la Cité et s’est ouverte au monde qui l’entoure. A côté des prêtres d’origine russe, on compte un diacre liégeois quand au clergé de ces dernières années il est exclusivement d’origine belge. En 2012 un prêtre russophone est nommé ici. Il a ses origines à l’Ukraine orientale et il est terminé ces études à l’Institut Saint-Serge à Paris.

La paroisse fait partie de l’archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, rue Daru à Paris.

Père Guy FONTAINE


Bulletin paroissial

Voilà déjà 10 ans que la paroisse édite un bulletin paroissial. Y sont imprimés des articles spirituels et théologiques pleins d’intérêt, écrits par notre clergé et nos paroissiens, ou d’autres auteurs. On y trouve des commentaires des Saintes Ecritures, des enseignements des Saints Pères, l’Histoire de l’Eglise, la vie spirituelle du chrétien à notre époque, des explications des fêtes religieuses et des rites liturgiques, des souvenirs de nos paroissiens et d’autres sujets.

Le bulletin comporte aussi le calendrier des offices de notre église.

Il sort périodiquement trois fois par an.

Ici vous pouvez lire des numéros déjà apparus.

 


Atelier théologique

Après la Liturgie dominicale et le café traditionnel,  il arrive qu’on organise dans la salle paroissiale de notre église, des réunions théologico-spirituelles entre le clergé et les paroissiens.

Le but de ces entretiens est l’étude de notre si riche et profonde Tradition Orthodoxe. On approfondit la vie spirituelle, la théologie et l’enseignement de l’Eglise Orthodoxe, son histoire,etc.

Ces entretiens se passent en russe et en français.

En 2016-2017 un cycle de conférences  fut consacré à une Introduction aux études bibliques.

2018-2019 se concentra sur les Trésors de l’Orthodoxie : étude des prières, de la lutte contre les passions, reconnaissance des travaux d’ascétisme des saints pères. On prévoit un premier cours de commentaires du texte biblique, en particulier du premier livre de la Bible -»La genèse ».

Dans le cadre de cet atelier théologique, sont inscrits aussi :

  • des entretiens avec le prêtre, où serait mentionné l’un ou l’autre thème spirituel ou théologique;
  • des conférences ou des exposés de paroissiens eux-mêmes sur divers sujets spirituels. Souvent  simplement des souvenirs personnels de voyages ou de pèlerinages, accompagnés de photos retranscrites sur l’écran du téléviseur;
  • des films spirituels sur l’Orthodoxie

Nous proposons ci-dessous des documents portant sur nos rencontres et entretiens passés.


Homélies

Sur notre site vous trouverez également des homélies du clergé de notre paroisses.

Les homélies en français voir ici.

Les homélies en russe voir ici.


Bibliothèque paroissial

Dans notre église il y a en service une bibliothèque paroissiale.

Il s’y trouve foncièrement des livres en russe et en français

Sur les premières étagères  sont disposés d’abord ceux au contenu orthodoxe : vie spirituelle, théologie orthodoxe, histoire de l’Eglise, vies et enseignements des saints.

Il y a aussi un grand choix de livres d’art classiques et de guides touristiques (villes, pays, lexiques, encyclopédies).

Les meubles de la bibliothèque se trouvent directement dans la salle paroissiale.

L’accès en est libre. Celui qui emprunte un livre pour le lire chez lui, inscrit de son plein gré son numéro dans le carnet préposé à cet usage et signe de son nom. En rapportant le livre, il barre son numéro et son nom. Ce carnet se trouve aussi dans la salle sur une tablette proche de la bibliothèque.

Avis: Si vous avez des livres dont vous n’avez plus besoin, vous pouvez en faire don à la bibliothèque paroissiale. Nous vous remercions d’avance.

Que le Seigneur vous bénisse !

Ici vous pouvez prendre connaissance du catalogue thématique de la bibliothèque:

Catalogue


Bibliothèque en ligne

Sur notre site il y a la bibliothèque électronique des principaux textes orthodoxes ainsi que de la littérature spirituelle qui pourra être utile et intéressante.

La Bibliothèque électronique des textes en français se trouve ici.

La Bibliothèque électronique des textes en russe se trouve ici.


École de dimanche pour les enfants

Auprès de l’église est ouverte une école « du dimanche » pour enfants.

Le dimanche, après la Liturgie et le café, on réunit les enfants des paroissiens dans le bureau du recteur, où l’enseignant de l’école dominicale et le prêtre leur racontent les bases de la foi orthodoxe : Dieu, le christianisme, l’Orthodoxie.

La leçon – en russe et en français – dure 20-25 minutes.

Sa date est choisie en rapport avec le nombre d’enfants présents.

Responsable de l’école : le prêtre Alexandre Galaka:

  • 0476/02.01.45 (il y a aussi WatsApp)
  • alexandre.galaka@gmail.com

Pèlerinages

De temps à autre l’église organise des pélerinages.

Nous coopérons étroitement avec le Centre de Pèlerinage Orthodoxe St Thomas qui se trouve dans la ville de Trêves en Allemagne (http://thomas-tdf.de/) et dont les dirigeants sont Timothée et Elvira Kitnis (http://thomas-tdf.de/inervyu/).

Vous trouverez sur cette page les annonces des prochains pèlerinages organisés par notre église, ainsi que des commentaires et des souvenirs de nos paroissiens de pèlerinages précédents.

Les annonces sur des nouveaux pèlerinages et des souvenirs sur les pèlerinages déjà effectués

regardez ici:


Chœur de la paroisse

Le chœur paroissial est composé de paroissiens :

  • Galaka Nadejda  –  cheffe de chorale et psalmiste
  • Klimenko Galina
  • Aliiokhina Lydia
  • Iadranka Dabikh
  • Tsitsichvili Tamara
  • Maltsev Dimitri
  • Bonhomme Jean-Baptiste
  • et autres occasionnels.

Tout qui voudrait chanter à l’église ou apprendre le chant liturgique, est invité à prendre place au «kliros», après avoir été écouté par la cheffe de chorale.

S’adresser pour ces travaux à Nadejda Galaka:

Le chœur de notre église a déjà acquis une certaine popularité. Il participe régulièrement au Festival d’été de musique religieuse de la ville de Liège. De même on l’invite à des offices interchrétiens dans des églises orthodoxes. Il y a quelque temps (27 mai 2018), il a présenté un concert de chants orthodoxes avec au programme, la suite complète des offices quotidiens, dans l’un des plus anciens villages de Wallonie (Soiron) dont l’église médiévale ne cesse d’étonner par son architecture, sa beauté et son acoustique.


Petite bibliothèque des partitions

Sur notre site vous pouvez trouvez une petite bibliothèque des partitions. Ces partitions pourront être utiles et intéressants pour les des petits chorales.

Les partions en français se trouvent ici.

Les partions en slavon se trouvent ici.


Atelier iconographique de saint Séraphin de Sarov :

Contacts:

Responsables:

Anette GOTTSCHALK

04 379 32 41

 

Dimitriy Malcev :

0495 67 36 68

dima.azar@yahoo.fr

 

Adresse:

80, rue de Laveu,

4000, Liège

 

Les jours d’ouverture :

Toute l’année sauf la période des vacances:

 

Le mardi: 10.00-16.00

Le jeudi: 10.00-16.00

Le samedi: 10.00-16.00

Voir ici la page:


Chapelle orthodoxe

(texte est en cours de la rédaction)